Première femme à obtenir le prix Nobel d’économie

Elinor Ostrom, de l’Université d’Indiana à Bloomington, a reçu le prix “pour son analyse de la gouvernance économique, principalement dans le domaine public”, a indiqué le comité Nobel. La chercheuse a “démontré comment les co-propriétés peuvent être efficacement gérées par des associations d’usagers”. Oliver Williamson, de l’Université de Californie à Berkeley “a montré que les marchés et les organisations hiérarchiques, à l’image des entreprises, ont des structures de gouvernance alternatives qui diffèrent dans leur façon de résoudre les conflits d’intérêt”. Les deux lauréats partagent un prix de 10 millions de couronnes (presque un million d’euros). L’Autrichien Ernst Fehr était donné favori pour recevoir la distinction, selon «Dagens Nyheter», un quotidien suédois. Finalement, ses études sur l’influence de la psychologie, de la neurologie et du groupe sur les comportements économiques ne lui auront pas permis de faire la différence. Le Nobel d’économie est une chasse gardée américaine, avec désormais 45 lauréats sur un total de 64.

Advertisements
This entry was posted in économie, femme, société and tagged . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s